Prévention et dépistage
18 juillet 2022

Deux nouveaux dépistages des IST proposés lors des Examens de Prévention en Santé


Un an déjà que deux nouveaux dépistages des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), sont proposés lors des examens de prévention en santé. Détectées au sein du laboratoire de biologie médicale de l’IRSA , les Chlamydiae Trachomatis et Neisseria gonorrhoeae (ou gonocoque) sont deux infections dues à des bactéries, détectables par des tests d’amplification géniques par PCR.

Ces IST sont très répandues, en particulier chez les jeunes. Elles peuvent se développer sans symptômes, et entraîner des complications, alors qu’il existe des tests de diagnostics et des traitements (antibiotiques) simples.

Ces dépistages seront proposés de manière systématique aux consultantes de 16 à 25 ans (si « sexuellement actives ») et à tous les autres consultants sur facteurs de risque.

Quelques chiffres sur les infections à Chlamydia

Source : Santé Publique France – 2019

  • 71% des diagnostics faits en secteur privé en 2019 concernent les femmes.
  • +29% d’augmentation du nombre de diagnostics d’infections à Chlamydia Trachomatis en secteur privé entre 2017 et 2019
  • 60 à 70% des cas sont asymptomatiques